BLOG

Xplorair, un hybride volant utilisant l’effet coanda

01 Juil 2014, Posté par D. Bocquelet dans Regard sur l'actualité

Credits : www.xplorair.com

L’effet Coanda. Peu connu, sinon des théoriciens de l’aviation. Et d’origine Française. C’est pourtant une des voies encore peu explorée de la sustentation aérienne, et une société (Française) se propose de faire voler un prototype révolutionnaire d’appareil ADAC/V sans voilure tournant utilisant cet effet. C’est l’Xplorair, un projet déjà ancien puisque remontant à 2007, et toujours en phase de développement. Les avantages de cet effet ? Combiné avec le thermoréacteur, cet appareil peu s’envoler et atterrir verticalement et malgré tout voler plus vite potentiellement qu’un hélicoptère. On imagine sans peine les applications civiles et militaire pour un tel appareil.

Concrètement cet appareil -dont l’allure a évolué depuis 2007- est doté de deux ailes équipées de « thermoréacteurs » (combinant un stato et turbo-réacteur), associées à deux déflecteurs de poussée orientable à l’arrière. Non seulement cela garantirait une maniabilité hors du commun, mais également cette capacité ADAV. D’parès son concepteur, Michel Aguilar, il se compose d’une entrée d’air à géométrie variable adaptée aux modes Décollage et Atterrissage, d’un Compresseur à Palette avec une entrée rectangulaire, et d’un Réservoir qui stockant en transitoire une masse d’air à la pression P2 = k. P1. Chaque aile est donc Mono Propulseur – Bi Turbine – Double Flux. Les ailes sont courtes à l’instar d’autres projets plus anciens (Russes) utilisant l’effet de sol comme les Ekranoplans.

Le projet à été financé à hauteur de 1.5 millions d’Euros par la DGA. Il utilise également un certain nombre de brevets de la NASA. On n’a pas de nouvelles quand à son développement mais il était présent au salon aéronautique de Paris en 2013. Le projet est actuellement financé et piloté par Altran mais on ne parle pas de commercialisation avant 2018…

L’effet en question fut inventé et théorisé par le chercheur aérodynamicien Roumain Henri Coandă venu en France au début du siècle pour travailler dans l’industrie Aéronautique naissante. Il a été aussi le père du premier jet connu en 1910, utilisant à l’époque un statoréacteur primitif. Le principe est l’attraction d’un jet de fluide sur une surface convexe (aile d’avion) qui plus tard aboutira au standard de profil d’air NACA. L’effet était connu et théorisé dès 1800 par Thomas Jung.

Plus d’informations sur : http://www.xplorair.com/