Société

Viedoc  se positionne aujourd’hui comme l’un des acteurs incontournables de la veille et de l’intelligence économique en France.

Véritable marque au cœur de l’information, Viedoc couvre l’ensemble des métiers de l’information à forte valeur ajoutée (de la surveillance à la diffusion en passant par l’analyse et sa capitalisation).

Avec 3 activités complémentaires, le conseil, les outils de veille et plus récemment la communication digitale, Viedoc accompagne les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs, la plupart leader dans leur domaine.

Description du poste

Après une formation à  nos méthodologies et à nos outils :

– Vous intègrerez notre équipe d’ingénieurs consultants dans la réalisation de missions multisectorielles, depuis la recherche d’informations jusqu’à la présentation des résultats aux clients, en passant par l’analyse et l’élaboration de recommandations stratégiques et à ce titre, vous serez garant de la satisfaction et de la fidélisation client.

– Vous travaillerez à l’interface des technologies et des marchés et servirez ainsi des objectifs stratégiques de développement commercial, d’analyse concurrentielle, d’innovation technologique, de diversification et de différenciation des entreprises.

– Vous contribuerez de manière proactive au développement de la société à travers la formalisation et la visibilité de nos offres et la participation au développement commercial et à la croissance de notre chiffre d’affaire.

Société en pleine expansion, nous souhaitons aujourd’hui renforcer notre équipe de consultants dans les domaines de la veille (brevets, technologique, concurrentielle) et de l’intelligence économique.

Profil recherché

Ingénieur(e) ou équivalent universitaire avec idéalement une expérience commerciale, vous avez un fort intérêt pour les problématiques d’innovation et de stratégie, un goût prononcé pour la réalisation d’études et une sensibilité aux métiers du conseil.

Motivé(e), structuré(e), organisé(e), vous possédez une réelle capacité à investiguer sur des problématiques diverses. Une formation et/ou expérience(s) en veille et/ou en Propriété Industrielle seraient un plus.

Nous attendons des personnes rigoureuses, autonomes et créatives, disposant de bonnes qualités rédactionnelles et relationnelles, dotées d’une ouverture d’esprit large.

Français et anglais courant indispensables.

La maitrise d’une ou plusieurs autres langues étrangères pourrait être un plus (allemand, espagnol, italien, chinois, russe).

  • Niveau d’étude : Bac +5 minimum
  • Contrat : CDD ou CDI
  • Début : Poste à pourvoir immédiatement
  • Rémunération : Selon profil
  • Localisation : Guyancourt (78)

Si le poste vous intéresse, merci d’envoyer votre candidature (réf. CVIE2015) comprenant une lettre de motivation et un CV à info@viedoc.biz

L’une des plus prestigieuses marques de luxe au monde a retenu RSS Monitoring pour le développement de son service de veille interne.

Cette marque dispose désormais d’une surveillance en temps réel de son environnement et de ses centres d’intérêt à travers l’utilisation d’un outil de veille professionnel, à la fois simple d’utilisation et performant.

L’outil RSS Monitoring va permettre aux différents collaborateurs de surveiller, analyser et rediffuser l’information pertinente pour leurs activités.
Ainsi, la segmentation a été définie trés précisément avec le client pour cibler les meilleures sources d’information. Ce sourcing qualifié assurera une meilleure pertinence des résultats liés aux recherches et aux alertes.

L’outil disposant d’une interface en Anglais devrait être déployé prochainement dans les antennes internationales du groupe sans surcoût ni délai.

Viedoc se positionne aujourd’hui comme l’un des acteurs incontournables de la veille et de l’intelligence économique en France.

Pour accompagner notre développement, nous cherchons actuellement un(e) stagiaire chargé(e) de veille digitale.

Véritable marque au cœur de l’information, Viedoc couvre l’ensemble des métiers de l’information à forte valeur ajoutée (de la surveillance à la diffusion en passant par l’analyse et sa capitalisation).

Avec 3 activités complémentaires, le conseil, les outils de veille et depuis peu la communication digitale, Viedoc accompagne les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs, la plupart leader dans leur domaine.

 

Description du stage

– Vous assisterez notre équipe de consultants séniors dans la réalisation des missions, depuis la recherche d’informations jusqu’à l’analyse et l’élaboration de recommandations.

– Vous paramétrez nos outils de veille et contribuerez au sourcing thématique.

– Vous participerez au développement de notre nouvelle offre de veille digitale visant à accompagner les entreprises dans leur transformation numérique.

– Vous contribuerez à la visibilité de nos services sur Internet.

– Vous serez formé(e) à nos méthodologies et à nos outils.

Profil recherché

Vous êtes en dernière année d’école d’ingénieurs et/ou en cours d’acquisition d’une double compétence de type mastère spécialisé en école de commerce après des études supérieures scientifiques et techniques.

Vous avez un fort intérêt pour les problématiques d’innovation et de stratégie et une bonne connaissance des réseaux sociaux.

Nous attendons des personnes curieuses, rigoureuses et dynamiques, disposant de bonnes qualités rédactionnelles et relationnelles.

Français et anglais courant sont indispensables. La maîtrise d’une autre langue étrangère serait souhaitable (allemand, espagnol, italien).

  • Niveau d’étude : Bac +5
  • Date de début :  Dés que possible
  • Type de contrat : Stage conventionné, 5/6 mois, pouvant déboucher sur une embauche définitive en CDI
  • Rémunération: Selon profil
  • Localisation : Guyancourt (78)

Si ce stage vous intéresse, merci d’adresser votre candidatures sous la réf. SCV2015 (lettre de motivation + CV) par mail à info@viedoc.biz

Depuis le 1er mars 2015, Viedoc dispose d’un bureau à Montréal, au Canada (Québec).

Notre nouvelle chargée d’affaires locale, Justine Marchand aura en charge le développement commercial de nos outils de veille sur le continent américain.

Viedoc, qui réalise d’ores et déjà 30% de son chiffre d’affaire à l’étranger, poursuit ainsi sa logique d’internationalisation de son activité en se positionnant sur ce marché prometteur.

On constate en effet que les entreprises nord américaines sont familiarisées avec les outils dits de « business intelligence », souvent basés sur l’analyse des big data, alors que pour le monitoring, ce sont plutôt les outils gratuits qui ont le vent en poupe. Mais ce marché semble s’ouvrir à présent aux solutions professionnelles de veille en mode SaaS Européennes, et notamment Françaises. Les outils de veille « made in France » ont en effet tout pour plaire !

Pour une démonstration de notre outil de veille, n’hésitez donc pas à contacter Justine Marchand.

Les 4 et 5 février dernier Viedoc, cabinet spécialisé en veille et intelligence économique, était présent au salon PCD & ADF qui se tenait à Paris, représenté par Bruno Galimand, Michel Vandromme et Wanda Tardy.

S’il existe des outils performants permettant de faire des analyses statistiques sur les volumes de brevets publiés, il n’existe pas aujourd’hui de logiciel capable de remplacer d’analyse humaine lorsque l’on souhaite utiliser les brevets à des fins de transferts de technologie, d’innovation ou d’analyse concurrentielle.

Cet évènement majeur est devenu au fil des ans un rendez-vous incontournable du packaging où les plus grandes marques de la cosmétique et des parfums rencontrent leurs fournisseurs d’emballage.

Sur invitation de Oriex Communication, la société organisatrice de cet évènement, Viedoc est intervenu lors de l’une des nombreuses conférences proposées lors de ce salon.

Lors de cette intervention, Wanda a exposé à l’auditoire l’une des méthodologies mises en œuvre par Viedoc lors d’une veille brevets, en détaillant à la fois la partie recherche et collecte des brevets pertinents et la partie analyse des données et représentation des résultats.

Un rapport complet sur les brevets publiés en 2014, disponible gratuitement, a été compilé pour compléter cette intervention.

Les brevets sont une vraie source d’information au service de l’innovation technologique et de la veille concurrentielle.

Cette année, en tant que partenaire du salon PCD & ADF et sur invitation de ORIEX, société organisatrice de cet évènement incontournable du packaging, Viedoc interviendra mercredi 4 février lors d’une session consacrée aux aérosols et systèmes de propulsion.

 » Patents may seem hard to come around at first glance, but with (a lot of) patience, with a good methodology and some training most people can find their way through them. »

ADF2015-tags

Retrouvez le programme des conférences sur :

www.aerosol-forum.com/fr/conferences-programme.php

Pensez aussi à venir nous rendre visite pour découvrir toutes les nouvelles fonctionnalités de notre solution de veille sur mesure RSS Sourcing.

 

 

Après un article dans le petit Quentin de décembre 2014 et un reportage pour TVFIL78, l’agglomération de Saint Quentin en Yvelines a choisi d’interviewer plus longuement Bruno Galimand, le directeur et fondateur de VIEDOC.  Cette interview a été retranscrite dans un article sur le magazine SQY Entreprise numéro 79 (janv/fev/mars 2015)

Créé il y a tout juste dix ans, Viedoc est aujourd’hui l’un des principaux cabinets français de veille et d’intelligence économique. Son expertise intéresse les grands groupes industriels mais aussi les PME en développement, les laboratoires de recherche et les porteurs de projets innovants.

Notre métier est d’« accompagner les entreprises et les organisations dans leur développement en leur apportant notre expertise dans la collecte, l’analyse et la diffusion de toutes les informations qui peuvent leur être utiles »

Aujourd’hui, il est en effet essentiel de bien connaître son marché et ses concurrents si l’on veut continuer à grandir et à innover. « Pour prendre les bonnes décisions au bon moment, il faut avoir la bonne information ».
(…) »

Retrouvez l’article complet sur le magazine SQY entreprises.

Alors que la revue Archimag publiait dans son magazine d’octobre dernier la liste des éditeurs de solutions de veille ayant franchi le cap des dix ans, nous avons trouvé intéressant de se prêter au même exercice mais, cette fois-ci avec les sociétés de conseil en veille.

Et comme Viedoc [dont le cœur de métier reste toujours l’analyse des informations à forte valeur ajoutée par une équipe de consultants experts même si les outils de veille remportent aujourd’hui un réel succès] a soufflé ses 10 bougies elle aussi en septembre dernier, l’opportunité était trop belle pour la laisser passer !

En effet, même si de gros progrès ont été faits dernièrement sur les outils de veille avec notamment l’arrivée de nouvelles solutions plus simples et plus accessibles, il est toujours utile de replacer l’humain et sa capacité d’analyse au cœur du processus.

Il est vrai que la crise économique est passée par là et le métier de veilleur a subi lui aussi de profondes modifications!

Au cours de ces 10 dernières années, un grand nombre de prestataires en veille a tout bonnement disparu, d’autres se sont délocalisés, d’autres encore se sont diversifiés (community management, e-réputation…) ou ont évolué vers d’autres activités comme le financement de l’innovation, et l’accompagnement de projets.

 

2004 : un marché porté par la veille !
En 2004, le marché du conseil en intelligence économique qui regroupait une centaine de cabinets était estimé à 125 millions d’euros. Le segment de la « veille » était alors le plus développé.Dans ce domaine, les principales demandes des clients concernaient de façon classique la « surveillance de leur environnement », c’est-à-dire la veille technologique, stratégique ou concurrentielle.La typologie de la clientèle des cabinets de veille

A elle seule, l’activité « veille » concentrait ainsi 54 % des effectifs des cabinets spécialisés dans l’intelligence économique. Les cabinets présents sur ce créneau étaient structurés en deux catégories : les « spécialisés » et les « généralistes ».Les domaines de compétences des cabinets de veilleLa clientèle de ces cabinets était majoritairement issue des grandes entreprises. Les entreprises privées de 500 salariés et plus représentaient en effet 57 % de la clientèle en intelligence économique, et les pouvoirs publics 20 %.

2004-2014 : l’avènement de l’é-réputation et du collaboratif !
Avec le développement de l’intelligence économique en France, les problématiques de la veille concernent désormais tout le monde : État, collectivités et entreprises de toutes tailles.

De nouvelles exigences ont fait leur apparition avec le décollage de l’e-réputation, la mobilité et le collaboratif. Chacun peut désormais disposer d’outils pour faire sa propre veille, mais la difficulté réside à présent dans l’abondance des sources d’information et des données, ainsi que dans la multiplication des moyens de surveillance du web et de traitement de l’information.

Aujourd’hui le marché de la veille (éditeurs de solutions de veille et cabinets de conseil en prestations intellectuelles) se trouve stimulé par l’e-réputation et la veille commerciale. Une des grandes tendances repose sur le collaboratif avec l’émergence des réseaux sociaux d’entreprise (RSE) qui permettent de partager la veille avec l’ensemble des collaborateurs de la société pour aboutir à une intelligence collective et amélioration de la qualité des prises de décisions.Enterprise Social NetworkLe Groupe Serda avait déjà fait ce même constat dès 2010. La croissance du marché de la veille était déjà portée par les activités d’e-réputation (+32% sur l’année) et les activités de veille stratégique (+13%) tandis que les activités de veille technologique avaient souffert d’une baisse de 11,7%. Ces tendances se sont confirmées par la suite. En effet, d’après une étude de Press Index, les recherches en e-reputation sur les réseaux sociaux ont augmenté de 37% de 2011 à 2012, et de 16% sur le web éditorial.

 

Ainsi, au moment où l’enjeu de la veille en temps réel tend à faire oublier l’importance de l’analyse à forte valeur ajoutée, la veille semble se détourner de la R&D pour se rapprocher du marketing.

Il y a quinze ans, la veille technologique représentait 80% des études. Aujourd’hui, la veille technologique se fait plus discrète. Selon une étude récente sur les pratiques européenne d’intelligence économique (CiMI.com 2014), les veilleurs et analystes travaillent au profit du service marketing à 38% alors que le service R&D ne représente plus que 4%. De là, à faire le lien avec la baisse de nos entreprises au palmarès de l’innovation, il n’y a qu’un pas !

Avec le recul de la veille technologique et une offre d’outils qui revendiquent des pseudo-capacités d’analyse, n’est-on pas en train de perdre de vue la compétence métier. La question doit être posée.

Une chose est sûre, ne pas prendre le risque d’innover en temps de crise est un grand risque. Bien que la réduction d’un budget alloué à la R&D ait des effets positifs à court terme, les risques encourus pourraient être importants à moyen et à long terme pour une entreprise. En effet, le ralentissement dans le lancement de nouveaux produits pourrait déboucher sur le vieillissement des gammes de produits, et par conséquent, une perte inéluctable des parts de marché, car les clients opteront pour des marques plus novatrices.

In fine, c’est l’image de marque qui se trouve altérée, et à la fin de la crise, l’entreprise aura beaucoup de mal à rattraper son retard en termes d’innovation. Il est donc fort à parier que cette baisse de l’activité de veille technologique dans les entreprises n’est que temporaire, et probablement due au manque de visibilité des dirigeants quant à la sortie de crise.

Des perspectives de développement en France
Dans le Global Market Intelligence Survey 2013 menée par RV Conseil avec l’ensemble du réseau Global Intelligence Alliance, la France apparait comme largement en dessous de la moyenne mondiale en termes de dispositifs de Market Intelligence. Seulement 39% des entreprises en France disposeraient déjà d’un dispositif formel de MI, contre 68% au niveau mondial.

Aussi, même si les prestataires de services sont confrontés depuis quelques années à un ralentissement économique dû à la crise, il existe un potentiel de développement significatif pour ce marché…

VIEDOC vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année

19 Déc 2014, Posté par adminviedoc dans Société

Toute l’équipe Viedoc vous remercie pour votre fidélité tout au long de cette année et vous souhaite un Joyeux Noël et d’excellentes fêtes de fin d’année.

Que ce soit dans le cadre d’études et dans l’accompagnement à l’utilisation de nos outils de veille, c’est avec tout autant de plaisir que nous vous retrouverons en 2015.